Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.


FacebookGoogle BookmarksRSS Feed

Carte2016petite2

20 COMMUNES
23 500 HABITANTS

pref   Préfecture du 77

sp


 

Elus et agents techniques communaux de la CCPMF ont été conviés à un échange autour de la gestion « Zéro Phytosanitaire » dans une commune voisine qui développe cette pratique depuis 10 ans.

 

0phytochauconin

L’abandon des produits phytosanitaires sur les espaces publics est obligatoire depuis janvier 2017. L’objectif de cette mesure est d’améliorer la qualité des eaux et de la biodiversité. Bien que louable et nécessaire, la mise en place du « Zéro Phyto » implique cependant de revisiter la gestion de ces espaces et changer les pratiques des agents, des élus et des habitants !

Afin d’échanger sur cette thématique et illustrer ces pratiques avec un cas concret, les agents du Plan Climat Air Energie Territorial de la CCPMF ont donc pris l’initiative d’organiser cet atelier dans une commune voisine de notre territoire : Chauconin-Neufmontiers. En Zéro Phyto depuis plus de 10 ans, la commune a en effet acquis une véritable connaissance du sujet !

Aussi, les élus et agents communaux de la CCPMF qui étaient venus nombreux [pour info plus de 20 personnes présentes, de 10 communes différentes] ont été chaleureusement accueillis par Mr Tondu, maire-adjoint de Chauconin-Neufmontiers et Mr Brault, responsable du Service Cadre de Vie, et son équipe d’agents. Les participants ont pu assister à une démonstration de plusieurs matériels spécifiques (désherbeuse mécanique, débroussailleuse, picbine) et discuter entre eux sur les différentes méthodes d’entretien existantes. Le Conseil Départemental de Seine-et-Marne a également apporté son expertise sur le sujet, à travers l’exposé des méthodes et des subventions mobilisables (achat de matériels et les moyens de communication). 

 

terre saine diplme

A noter que sur notre territoire Villevaudé et Montgé-en-Goële ont reçu le trophée « Zéro Phyt’eau » du département en 2016 et que la dernière citée vient d'être récompensée par le Label « Terre Saine » en 2017